Règles complètes de Magic: The Gathering

Règles US [30/09/2011] Règles FR [04/02/2011]

Sommaire

0. Introduction

1. Concepts du Jeu

2. Composantes d'une Carte

3. Types de Carte

4. Les Zones

5. Structure du tour

6. Sorts, capacités et effets

7. Règles supplémentaires

8. Règles multi-joueurs

9. Variantes conviviales

706. Règles supplémentaires : Copier des objets



706.1.

Certains objets deviennent une « copie » d'un sort, d'un permanent ou d'une carte, ou transforment un autre objet en une « copie » d'un sort, d'un permanent ou d'une carte. Certains effets mettent sur le champ de bataille un jeton qui est une copie d'un autre objet. (Certaines cartes parmi les plus anciennes étaient imprimées avec la formulation « cherchez une copie. » Cette section ne couvre pas ce genre de cartes, qui ont reçu un nouveau texte dans l'Oracle.)

706.2.

Lorsqu'elle copie un objet, la copie acquiert les valeurs copiables de l'objet d'origine et, s'il s'agit d'un objet sur la pile, les choix qui ont été faits lorsqu'il a été lancé ou activé (modes, cibles, valeur de X, s’il est kické, comment il affectera plusieurs cibles, etc.). Les « valeurs copiables » sont les valeurs issues du texte imprimé sur l'objet (nom, coût de mana, type de carte, sous-type, sur-type, symbole d'édition, texte de règle, force, endurance, et/ou loyauté), modifiées par les autres effets de copie, par les capacités commençant par « Au moment où … arrive sur le champ de bataille » ou « Au moment où … est retourné face visible » et fixant certaines caractéristiques, et par les capacités qui ont fait que l'objet soit face cachée. Les autres effets (par exemple, les effets de changement de texte et de changement de type), les états, et les marqueurs ne sont pas copiés.

Exemple : Le Bâton chimérique est un artefact avec la capacité « : le Bâton chimérique devient une créature-artefact X/X Construction jusqu'à la fin du tour. » Le Clone est une créature avec la capacité « Vous pouvez faire que le Clone arrive sur le champ de bataille comme une copie d'une créature sur le champ de bataille. » Après que le Bâton est devenu une créature-artefact 5/5, un Clone arrive sur le champ de bataille comme une copie du Bâton. Le Clone est un artefact, et non une créature-artefact 5/5. (Cependant, la copie a la capacité du Bâton, et deviendra une créature si cette capacité est activée.)

Exemple : Un Clone arrive sur le champ de bataille comme une copie d'un Démon grimaçant face cachée (une créature avec Mue ). Le Clone est une créature 2/2 incolore, sans nom, sans type, sans capacité, et sans coût de mana. Il reste face visible. Son contrôleur ne peut pas payer pour le retourner face visible.

706.2a

Une copie acquiert les couleurs de l'objet qu'elle copie, car il s'agit de valeurs dérivées de son coût de mana. Une copie acquiert les capacités de l'objet qu'elle copie, car il s'agit de valeurs dérivées de son texte de règles. Une copie n'acquiert toutefois pas deux occurrences de chaque capacité (en d'autres termes, elle ne copie pas les capacités et le texte de règle d'un objet pour ensuite obtenir un nouvel exemplaire de chaque capacité de part le texte de règles).

706.3.

Les informations copiées par une copie deviennent ses valeurs copiables, modifiées par le statut de la copie (cf. règle 110.6). Les objets qui copient cet objet utiliseront ces nouvelles valeurs copiables.

Exemple : Le Doppelganger vésuvéen a pour capacité « Vous pouvez faire que le Doppelganger vésuvéen arrive sur le champ de bataille comme une copie d'une créature sur le champ de bataille excepté qu'il ne copie pas la couleur de cette créature et gagne « Au début de votre entretien, vous pouvez faire que cette créature devienne une copie de la créature ciblée excepté qu'il ne copie pas la couleur de cette créature. Si vous faites ainsi, il gagne cette capacité. » » Un Doppelganger vésuvéen arrive sur le champ de bataille comme une copie d'un Ours runegriffe (créature 2/2 verte sans capacité). Puis un Clone arrive sur le champ de bataille comme une copie du Doppelganger vésuvéen. Le Clone est un ours 2/2 bleu qui a pour nom Ours runegriffe ainsi que la capacité déclenchée au début de l'entretien du Doppelganger vésuvéen.

Exemple : Tomoya le divulgateur (carte à inversion inversée) devient une copie d'un Nezumi rasdecroc (une carte à inversion non-inversée). Les caractéristiques de Tomoya le divulgateur deviennent celles de Perce-moustaches l'odieux, qui est la version inversée du Nezumi rasdecroc.

Exemple : Un Démon grimaçant (créature avec la mue) face cachée devient une copie d'un Lorien cassebranche (créature 4/1 verte avec le piétinement et mue ). Les caractéristiques du Démon grimaçant deviennent celles du Lorien cassebranche. Cependant, comme la créature est face cachée, elle reste une créature 2/2 incolore sans nom, sans type, sans capacité, et sans coût de mana. Elle peut être retournée face visible pour . Si elle est retournée face visible, elle aura les caractéristiques du Lorien cassebranche.

Exemple : Un Démon grimaçant (créature avec la mue) face cachée devient une copie d'un Ceux qui vagabondent (créature esprit 1/1 bleue sans la mue). Il s'agira d'un Ceux qui vagabondent face cachée. Il reste une créature 2/2 incolore sans nom, sans type, sans capacité, et sans coût de mana. Son contrôleur ne peut pas le retourner face visible en effectuant une action spéciale. Si un effet le retourne face visible, il aura les caractéristiques de Ceux qui vagabondent.

706.4.

Certains effets demandent à un permanent qui copie un autre permanent de copier un autre objet, tout en restant sur le champ de bataille. Cette modification ne déclenche pas les capacités d'arrivée sur le champ de bataille ou de sortie du champ de bataille. Elle ne modifie pas non plus les effets (autres que les effets de copie) qui affectent déjà le permanent.

Exemple : Le Changeforme instable a pour capacité « À chaque fois qu'une autre créature arrive sur le champ de bataille, le Changeforme instable devient une copie de cette créature et acquiert cette capacité. » Il est affecté par une Croissance gigantesque, dont le texte est « La créature ciblée gagne +3/+3 jusqu'à la fin du tour. » Si une créature arrive sur le champ de bataille plus tard ce tour-ci, le Changeforme instable deviendra une copie de cette créature, mais conservera +3/+3 de la Croissance gigantesque.

706.5.

Un objet qui arrive sur le champ de bataille « comme une copie » ou « qui est une copie » d'un autre objet devient une copie au moment où il arrive sur le champ de bataille. Il n'arrive pas sur le champ de bataille pour ensuite devenir une copie de ce permanent. Si le texte copié contient des capacités qui modifient la manière dont cet objet arrive sur le champ de bataille (par exemple, des capacités utilisant « arrive sur le champ de bataille avec » ou « Au moment où [cet objet] arrive sur le champ de bataille »), ces capacités s'appliqueront. Qui plus est, les capacités d'arrivée sur le champ de bataille de la copie pourront se déclencher.

Exemple : Le Béhémoth de Linciel possède les capacités « Évanescence 2 (Cette créature arrive sur le champ de bataille avec deux marqueurs « sursis » sur elle. Au début de votre entretien, retirez un marqueur « sursis » de cette créature. Si vous ne pouvez pas, sacrifiezla.) » et « Le Béhémoth de Linciel arrive sur le champ de bataille engagé. » Un Clone qui arrive sur le champ de bataille comme une copie du Béhémoth de Linciel arrivera également sur le champ de bataille engagé et avec deux marqueurs « sursis » sur lui.

Exemple : Les Ours tigrés ont pour capacité « Quand les Ours tigrés arrivent sur le champ de bataille, piochez une carte. » Un Clone arrive sur le champ de bataille comme une copie des Ours tigrés. Le Clone a la capacité déclenchée d'arrivée sur le champ de bataille des Ours tigrés, donc le contrôleur du Clone pioche une carte.

706.6.

Lorsqu'un permanent est copié, les choix effectués pour ce permanent ne sont pas copiés. À la place, si un objet arrive sur le champ de bataille comme une copie d'un autre permanent, le contrôleur de cet objet devra faire tous les choix contenant « Au moment où [cet objet] arrive sur le champ de bataille » pour cet objet.

Exemple : Un Clone arrive sur le champ de bataille comme une copie d'un Esprit caméléon. L'Esprit caméléon a, entre autres capacités, « Au moment où l'Esprit caméléon arrive sur le champ de bataille, choisissez une couleur. » Le Clone ne copiera pas la couleur qui a été choisie pour l'Esprit. À la place, le contrôleur du Clone devra faire un nouveau choix.

706.7.

Si deux capacités liées sont copiées, ces capacités seront liées de la même manière sur l'objet qui les a copiées. Chacune des capacités fait uniquement référence aux actions effectuées ou aux objets affectés par l'autre capacité. Elles ne peuvent être liées à aucune autre capacité que la copie pourrait avoir ou pourrait avoir eu. (Cf. règle 607, « Capacités liées »)

706.7a

Si une capacité demande à un joueur de « choisir une [valeur] » ou de « nommer une carte », et si une seconde capacité, liée, fait référence à ce choix, cette seconde capacité est la seule capacité à pouvoir faire référence à ce choix. Un objet ne « se souvient » pas du choix qui a été fait pour pouvoir l'utiliser pour d'autres capacités qu'il pourrait copier par la suite. Dans le cas où un objet copie une capacité qui fait référence à un choix, mais où (a) il ne copie pas la capacité liée à cette capacité, ou (b) il copie la capacité liée mais aucun choix n'a été effectué pour elle, ce choix est considéré comme étant « indéterminé. » Si une capacité fait référence à un choix indéterminé, cette partie de la capacité ne fera rien.

Exemple : Une Voix du Grand Tout arrive sur le champ de bataille et un Changeforme instable le copie. La Voix du Grand Tout a, entre autres capacités, « Au moment où la Voix du Grand Tout arrive sur le champ de bataille, choisissez une couleur. » et « La Voix du Grand Tout a la protection contre la couleur choisie. » Le Changeforme instable n'a jamais eu l'opportunité qu'une couleur soit choisie pour lui, parce qu'il n'est jamais arrivé sur le champ de bataille comme une copie de la Voix du Grand Tout. Sa capacité de protection ne le protégera donc contre rien.

Exemple : Un Doppelganger vésuvéen arrive sur le champ de bataille comme une copie d'un Esprit caméléon, et le contrôleur du Doppelganger choisit la couleur bleue. Plus tard, le Doppelganger copie un Elfes Quirionais, qui a pour capacité « : Ajoutez un mana de la couleur choisie à votre réserve. » Même si une couleur a été choisie pour le Doppelganger, elle n'a pas été choisie pour la capacité liée à la capacité de mana copiée de l'Elfes Quirionais. Si cette capacité de mana du Doppelganger est activée, elle ne produira aucun mana.

706.8.

Les effets de copie peuvent inclure des modifications ou des exceptions au processus de copie.

706.8a

Certains effets de copie permettent à la copie d’acquérir une capacité pendant l'opération de copie. Cette capacité devient, pour la copie, une valeur copiable, en plus de toutes les autres capacités qui ont été copiées.

Exemple : Des Elfes quirionais arrivent sur le champ de bataille et un Changeforme instable les copie. Les valeurs copiables du Changeforme instable deviennent celles des Elfes quirionais, à part que le Changeforme instable a également la capacité « À chaque fois qu'une autre créature arrive sur le champ de bataille, le Changeforme instable devient une copie de cette créature et acquiert cette capacité. » Par la suite, un Clone arrive sur le champ de bataille comme une copie du Changeforme instable. Le Clone copie les nouvelles valeurs copiables du Changeforme instable, y compris la capacité que le Changeforme instable s'est donnée quand il a copié les Elfes quirionais.

706.8b

Certains effets de copie précisent spécifiquement qu'ils ne copient pas certaines caractéristiques, mais qu'ils conservent les valeurs initiales de ces caractéristiques à la place. Ces effets utilisent la phrase « excepté que [caractéristique] est toujours [valeur] » ou bien « excepté qu'il est toujours [valeur]. » Ils peuvent aussi simplement spécifier que certaines caractéristiques ne sont pas copiées.

706.8c

Certains effets de copie modifient une caractéristique pendant le processus de copie. Les valeurs finales de ces caractéristiques deviennent des valeurs copiables pour la copie.

Exemple : Copie d’artefact est un enchantement qui dit «Vous pouvez faire que la Copie d'artefact arrive sur le champ de bataille comme une copie de n'importe quel artefact sur le champ de bataille. Elle est toujours un enchantement. » Elle arrive sur le champ de bataille en tant que copie d’un Djaggernaut. Les valeurs copiables de la Copie d’artefact sont celles du Djaggernaut, avec une modification : ses types sont maintenant artefact, créature et enchantement.

706.8c

Quand on applique un effet de copie qui ne copie pas une certaine caractéristique, qui conserve une valeur originale pour une certaine caractéristique, ou qui modifie la valeur finale d’une certaine caractéristique, on ne copie pas les capacités de définition de caractéristique (cf. règle 604.3) de l’objet copié qui définissent cette caractéristique.

Exemple : Le Gargantuesque de vif-argent est une créature qui dit « Vous pouvez faire que le Gargantuesque de vif-argent arrive sur le champ de bataille comme une copie de n'importe quelle créature sur le champ de bataille, excepté qu'il est toujours 7/7. » Le Gargantuesque de vif-argent arrive sur le champ de bataille comme une copie d’un Tarmogoyf, qui a une capacité de définition de caractéristique définissant sa force et son endurance. Le Gargantuesque de vif-argent ne copiera pas cette capacité et il sera donc 7/7.

706.9.

Copier un sort ou une capacité activée signifie mettre une copie de ce sort ou de cette capacité activée sur la pile. Une copie d'un sort n'est pas lancée, et une copie d'une capacité activée n'est pas activée. Une copie d'un sort ou d'une capacité copie toutes les caractéristiques de ce sort ou de cette capacité et toutes les décisions qui ont été prises, dont les modes, les cibles, la valeur de X, ainsi que les coûts supplémentaires et alternatifs. (Cf. règle 601, « Lancer des sorts »). Les choix normalement faits à la résolution ne sont pas copiés. Si un effet de la copie fait référence aux objets utilisés pour payer ses coûts, il utilise les objets utilisés pour payer les coûts du sort ou de la capacité d'origine. Le propriétaire de la copie d'un sort est le joueur sous le contrôle duquel elle a été mise sur la pile. Le contrôleur de la copie d'un sort ou d'une capacité est le joueur sous le contrôle duquel elle a été mise sur la pile. Une copie d'un sort est elle-même un sort, même si aucune carte ne lui est associée. Une copie d'une capacité est elle-même une capacité.

Exemple : Un joueur lance une Fourche, en ciblant un Charme d'émeraude. La Fourche a pour texte « Copiez le sort d'éphémère ou de rituel ciblé, excepté que cette copie est rouge. Vous pouvez choisir de nouvelles cibles pour la copie. » Le Charme d'émeraude est un éphémère vert dont le texte est « Choisissez l'un — Dégagez le permanent ciblé, ou détruisez l'enchantement non-aura ciblé, ou la créature ciblée perd le vol jusqu'à la fin du tour. » Quand la Fourche se résout, elle met sur la pile une copie du Charme d'émeraude, sauf que cette copie n'est pas verte, mais rouge. La copie a le même mode que celui choisi pour le Charme d'émeraude d'origine. Elle n'a pas forcément les mêmes cibles, mais seulement parce que la Fourche permet de choisir de nouvelles cibles.

Exemple : Le Jet est un éphémère dont le texte est « En tant que coût supplémentaire pour lancer le Jet, sacrifiez une créature. » et « Le Jet inflige à une cible, créature ou joueur, un nombre de blessures égal à la force de la créature sacrifiée. » Pour déterminer combien de blessures seront infligées par la copie du Jet, cette copie regarde quelle était la force de la créature sacrifiée pour payer le coût du Jet d’origine.

706.9a

Si la copie d'un sort est dans une autre zone que la pile, elle cesse d'exister. Si la copie d'une carte est dans une autre zone que la pile ou le champ de bataille, elle cesse d'exister. Ce sont des actions basées sur un état. (Cf. règle 704.)

706.9b

Une copie d'une capacité a la même source que la capacité d'origine. Si cette capacité fait référence à sa source par son nom, la copie fait référence à ce même objet, et pas à n'importe quel objet qui aurait le même nom. Les effets qui comptent combien de fois une capacité s'est résolue pendant le tour considèrent que cette capacité et sa copie sont identiques.

706.9c

Certains effets copient un sort ou une capacité et précisent que leur contrôleur peut choisir de nouvelles cibles pour la copie. Ce joueur peut laisser inchangées autant de cibles qu'il le souhaite, même si ces cibles devaient être illégales. S'il décide de changer des cibles, les nouvelles cibles doivent être légales. Une fois que le joueur a décidé quelles seront les cibles de la copie, la copie rejoint la pile avec les cibles choisies.

706.10.

Si un effet fait référence à un permanent par son nom, cet effet retrouve ce permanent, même s'il change de nom ou devient une copie d'autre chose.

Exemple : Un Changeforme instable copie un Armodon affolé. L'Armodon affolé a pour capacité « : L'Armodon affolé gagne +3/+0 et acquiert le piétinement jusqu'à la fin du tour. Détruisez l'Armodon affolé au début de la prochaine étape de fin. N'activez cette capacité qu'une seule fois par tour. » Si cette capacité du Changeforme est activée, le Changeforme sera détruit au début de la prochaine étape de fin, même si ce n'est plus une copie de l'Armodon affolé à ce moment-là.

706.11.

Un effet qui demande à un joueur de « lancer une copie » d'un objet suit les règles qui régissent le lancement des sorts, sauf que cette copie est lancée pendant la résolution d'un autre sort ou d'une autre capacité. Lancer une copie d'un objet suit les étapes 601.2a à 601.2g de la règle 601, « Lancer des sorts », puis la copie devient lancée. La copie lancée est un sort sur la pile et, comme tel, peut se résoudre ou être contrecarré.

Partenaires


ORA Jeux La Carte Chance Trollune Ludis Factory magiccardmarket.eu Fairplay Les Forges de Lumière Les Armes de Légende Gorakou Art'N Magic