Deck Deck Mono Noir [Zombie]

carte magic
Créé par Nonoasis le 14 juillet 2020
• Categorie : Deck Magic Aggro-Contrôle
• Format de Tournoi : Moderne

• Balise à copier sur le forum :

Ce deck est légal


Description

Ce deck pousse l’adversaire à se défausser et à vider sa bibliothèque afin d’avoir le champ libre pour attaquer. Il est donc « aggro » par la défausse.

Sans faire référence à un bloc particulier, son unité visuelle et non thématique (ce n’est pas un deck destiné à avoir un seul type de créature) est amusante : les couleurs des illustrations sont principalement violettes, bleues et vertes.

Au-delà de l’esthétique, le deck est prévu pour fonctionner correctement avec 4 mana, toutes les cartes ayant un coût inférieur ou égal.

Le plus important à savoir est que les cartes les plus importantes du deck sont celles qui ne sont pas des créatures.

La pièce maîtresse dans les premiers tours est Rien n’est jamais gâché qui sera toujours utile, peu importe la défausse de l’adversaire.

Dédain, Pensées tourmentées et Pourissement cérébral sont des défausses d’appoint et n’ont pas vocation à être jouées sur le long terme.

Dédain fonctionne par exemple très bien au Tour 1 mais est peu utile à partir des tours 4 et suivants : à ce stade l’adversaire ne devrait presque plus avoir de cartes en main. Il en va de même pour le Pourissement cérébral qui est utile entre les Tours 3/4/5, mais l’est moins après. Pensées tourmentées est plus subtile, si le joueur à une grosse main elle peut être très utile mais elle est surtout à coupler avec le Fêtard reparu ou avec les Rats voraces présents dans la réserve (pour une raison expliquée plus bas).

Enfin, toujours dans une optique de défausse permanente, les Brumes nécrogènes constituent un enchantement de choix (si en plus Rien n’est jamais gâché est sur le terrain, alors là c’est le bonheur).

Comme renfort éventuel, et qui fait le lien avec les créatures, l’Autel de la Couvée est tout à fait agréable à poser puisque combiné avec les Brumes nécrogènes on arrive facilement à une défausse de deux cartes par tour, autrement dit les chances sont nulles pour que l’adversaire puisse poser quoique ce soit.

Dernière carte non-créature, le Déni de la mort n’est pas indispensable, c’est une anti-sèche pour faire revenir des créatures tombées au combat (il faudra dans ce cas cibler avant tout l’Exarque fossoyeur ou le Centaure reparu, le premier multipliant les chances de faire revenir une créature, le second alimentant le vidage de la bibliothèque).

Parmi les créatures, le Fêtard reparu est certainement à jouer en premier et il ne faut surtout pas hésiter à le sacrifier par tous les moyens, le joueur adverse se retrouve alors dans une impasse : soit encaisser et perdre petit à petit de la vie, soit bloquer avec une créature incapable de le tuer (donc avec 1 ou 2 en Force), soit bloquer et le tuer, au risque de réaliser l’effet de la carte.

Viennent ensuite au choix et selon le mana en possession et le cimetière adverse soit le Nécrophage de la Sixième circonscription, soit le Centaure reparu, dans les deux cas ils peuvent assurer une bonne défense sans forcément attaquer.

Enfin, l’Exarque fossoyeur et le Parangon des tombeaux béants viennent achever ceci. Ils dépendent pour beaucoup de l’état du cimetière du joueur, du mana en jeu, des créatures en jeu et de la main adverse.

Au niveau de la réserve, pour le moment s’y trouve :
-Les Rats voraces qui ont l’intérêt de faire défausser le joueur adverse quand ils arrivent sur le champs de bataille (d’où leur liens avec l’Exarque fossoyeur et le Fossoyeur, autre carte de créature de la réserve. Les Rats voraces et le Fossoyeur peuvent remplacer le Parangon des tombeaux béants, qui n’est pas si indispensable que ça, et/ou le Centaure reparu.

-Le Fossoyeur a l’intérêt principal d’être une autre carte de renvoi depuis le cimetière, toujours utile avec Fêtard reparu ou les Rats voraces.

-Parmi les sorts non-créature l’Epreuve d’Erebos ne présente pas un avantage dingue, mais peut toujours palier à un problème d’attaque, en le couplant à la défausse.

Détruisez les preuves ! est en revanche plus utile et permet de vider encore plus rapidement, avec un peu de chance, la bibliothèque de l’adversaire. Son seul point faible est son coût élevé.

Enfin, en changeant un peu de perspective, et en orientant le deck vers une production de jeton de zombie, les enchantements Interminable colonnes de morts et Quête du Seigneur des tombes seront surement essentiels (et toujours à un coup de mana défiant toute concurrence).


Deck

carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic


Réserve


carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic

Stats

Il y a 60 cartes dans la pioche
Répartition des Cartes
Type NB
Créatures 20
Sorts 20
Terrains 20
Courbe de Mana
0123456+
0 6 12 10 12 0 0
.

Exemple de main :

carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
carte magic
Faire un nouveau tirage

Partenaires


ORA Jeux Ludis Factory cardmarket.com Les Armes de Légende